Le QUEYRAS 2018

Dès le 27 juillet, une première petite équipe est partie en reconnaissance parcourir les grands espaces du Queyras aux environs de Saint-Veran (c’est le village, habité toute l’année, le plus haut de France).

Malgré les sorties dominicales en Dombes, souvent dans les monts d’Or et ses alentours, l’altitude et les forts dénivelés nécessitent une bonne gestion de l’effort pour apprécier cet environnement majestueux.

Pour l’alimentation, léger le matin, frugal le midi et consistant le soir. Les nuits fraiches en cette période de canicule s’apprécient et permettent une bonne récupération.

Avant chaque sortie, il est nécessaire de vérifier nos montures et d’emporter le minimum technique (kit de réparation chaine et crevaison) et sécuritaire (téléphone portable chargé, eau, barres de céréale, coupe-vent, vêtement chaud, petite pharmacie).

L’équipe était au complet le mardi 31 juillet. Le programme des randonnées concocté par Denis nous a permis de découvrir le sommet Bûcher (2254 m), les lacs du Malrif (2583m), les cols de Péas (2629m) et de la Lause (2551m), le refuge de la Blanche (2500m), l’observatoire de Château-Renard (2930m) sans oublier les 40 lacets.

Les soirées sont le moment d’échanges entre nous pour refaire nos parcours techniques, souvent engagés voir vertigineux mais toujours grandioses ponctuées de quelques visionnage de films ou de photos mémorables.

La semaine se termine par un retour en vallée dans la circulation et la chaleur. Tous, les images plein la tête, dans l’espoir de revenir l’an prochain poursuivre nos randos avec de nouveaux aventuriers VTTistes.

La suite des photos ici

Récit de Franck REDAUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *